SG1-and ATLANTIS
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Repas Tranquille (PV Jennifer)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Repas Tranquille (PV Jennifer) Mer 1 Avr - 2:47

Arrow Laboratoire de Rodney McKay

Rodney et Jennifer n'avaient pas eut besoin de rester très longtemps au mess avant de pouvoir aller jusqu'aux quartiers, puisque ce dernier n'était presque pas bondé à cette heure. Ils n'étaient pas l'heure du souper il fallait dire. Ils l'avaient dépassé depuis longtemps. Après avoir remplit leurs cabarets respectifs, ils étaient partit en direction des quartiers et le scientifique avait insisté pour qu'ils mangent dans les siens et non dans ceux de Jennifer. L'astrophysicien n'avait pas eut envie de se retrouver dans un univers féminin tout en mangeant. Pour une fois, il avait fait attention à ce qu'il avait choisit de manger.

Habituellement, il avait la mauvaise habitude de prendre des tartes sucrées, des fruits en abondance, du jello et un repas un peu trop remplis. Cette fois, il n'avait prit que le repas principal et un pouding. C'était sûrement parce qu'il était en compagnie de l'un des deux médecins en chef. Il voulait lui montrer qu'il faisait attention à son diabète, même si ses dossiers disaient le contraire et qu'elle devait très bien le savoir. Une fois la porte des quartiers ouverte, Rodney approcha un grand divan qui se trouvait au fond de la pièce, pour qu'ils s'y installent. Manger dans le lit ne serait pas une très bonne idée, puisqu'il avait un matelas spécial pour ses problèmes de dos et qu'il était très dure. Le lieutenant Cadman, lorsque sa conscience avait séjourné en lui, en avait fait mention, même si elle trouvait que les joggings avant de dormir étaient une meilleure chose qu'un matelas prescrit pour le médecin. C'était l'un des mauvais souvenirs qu'il avait encore en mémoire la concernant.

Alors qu'il venait de prendre place sur le divan et fait signe à Jennifer de le rejoindre, il prit la parole, pour faire passer un peu le temps et montrer qu'il n'était pas aussi égoïste qu'on pouvait le penser.

''Alors, tu as passé une bonne journée? Beaucoup de patients? De blessés?''
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas Tranquille (PV Jennifer) Jeu 2 Avr - 16:05

Arrow Laboratoires de Rodney McKay


Jennifer ne s'était pas attardé entre les pommes de terre et le riz, elle avait pris les deux. Elle n'avait pas passé 6 heures devant les desserts, elle n'en avait tout simplement pas pris. Elle s'était dépêchée, espérant que Rodney puisse en faire de même. Elle avait hâte de pouvoir enfin être à nouveau à ses côtés, sans se faire regarder par les militaires présents au mess. Rodney et Jennifer s'étaient présentés au mess avec un peu de retard, mais il y avait quand même certaines personnes présentes pour les regarder curieusement. Ils n'auraient sûrement pas fait tout un plat pour rien, si Jennifer n'aurait pas sourit à Rodney sans cesse, ne l'aurait pas regarder de cette façon et encore, ne l'aurait pas attendu avant de sortir du mess. Et puis zut, ce n'était pas si grave si les gens se mettaient des choses en tête! Ce n'était pas de sa faute à elle, tout de même! Les Terriens avaient beaucoup trop de pensés déplacées ou encore, n'avaient jamais compris qu'un homme et une femme pouvaient devenir amis....Quoi que présentement, Jennifer espérait devenir un peu plus qu'une simple amie, elle aimerait pouvoir lui dire clairement le fond de ses pensés. Il était bien de dire un simple : tu m'intéresses ou encore, d'embrasser légèrement la personne qui était devant nous, mais le simple fait de dire à quelqu'un comment on peux l'aider, était quelque chose de magique en soi.

Jennifer laissa passer Rodney devant elle, de toute manière, c'était ses quartiers à lui. Tout cela aurait été très mal vu partir en courant, entrer dans les quartiers du scientifique et attendre qu'il en fasse de même. Lorsqu'il approcha un divan, la doctoresse ne pût s'empêcher de sourire. Pourquoi McKay se donnait tout se mal? Elle aurait très bien pu s'asseoir sur un coin du lit ou encore, sur le même divan, mais un peu plus loin, cela ne l'aurait pas dérangé. Le fait que Rodney veule lui faire tellement plaisir, plaisait à Jennifer. Elle avait l'impression d'être assise à côté d'un homme nouveau, de ne pas être à côté de Rodney. Celui-ci avait tellement changé en quelques minutes, c'était étrange. Elle avait d'avoir trouvé Rodney mignon, mais tellement impoli. Par la suite, elle en était tombée amoureuse...peu à peu. Peut-être que les gens ne le voyait pas ainsi, mais Jennifer savait très bien quel genre d'homme était Rodney. Doux et attachant....Tout le contraire de ce que les autres pensaient. Si jamais Rodney aurait été un homme méchant, Carson ne lui aurait jamais parlé, mis sa confiance en lui....Jennifer avait remarqué qu'il était de plus en plus près du médecin en chef, et ce simple geste avait fini par la faire fondre. Doux et attachant...


"Une très belle journée. Il est vrai que je n'aurai jamais cru la terminée ici, avec toi, mais cela me plaît bien. J'ai l'impression de ne pas te connaître, c'est étrange n'est-ce pas? Tu as tellement, mais tellement changé en quelques minutes....je me sens différente lorsque tu es à mes côtés..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas Tranquille (PV Jennifer) Lun 6 Avr - 1:43

Jennifer prit la peine de s'installer aussi sur le divan et de lui répondre. Elle avait passé une bonne journée. Bien, c'était une bonne chose alors. Elle enchaîna, par contre, pour dire qu'elle n'avait pas l'impression de le connaître et qu'il était différent d'il y avait quelques minutes. Qu'est-ce qui était différent? Il avait son repas... était dans ses quartiers. La seule chose qui différait de sa vie quotidienne était qu'une femme était dans les mêmes quartiers que lui. Ce n'était que pour manger, ne vous détrompez pas. Jennifer non plus n'était pas plus différente de quelques secondes auparavant. Elle avait les cheveux moins ondulés, mais c'était à parce qu'elle avait marché, simplement. Sinon, elle restait fidèle à elle-même et c'était une chose qu'il appréciait, même s'il ne le dirait jamais devant elle. Les compliments n'étaient pas non plus son rayon. Cela s'ajoutait à la longue liste de tout ce qu'il n'était pas capable de dire ou de faire. Pourtant, c'était quelqu'un qui était dans la capacité d'obtenir des tonnes de diplômes les yeux fermés.

''Quoi... j'ai engraissé?''

Il pencha un peu la tête pour se regarder de la tête aux pieds. Non, il avait le même poids que tout à l'heure. Certains s'amusaient à dire, comme Ronon, qu'il avait pris du poids depuis le début de l'expédition, mais il se pesait chaque jour et il faisait exactement la même taille et prenait la même pointure. Des jaloux, voilà tout! N'était-il pas celui qui avait réussit à avoir un baiser de Jennifer Keller? Bien entendu que si! C'était seulement la crise de la quarantaine qui le faisait paraître plus gros. Oui, c'était ça.

Se rendant soudainement compte qu'il avait peut-être pris les mots de la jeune médecin trop au sérieux et aux pieds de la lettre, il sourit en démontrant qu'il ne faisait que rigoler.

**Fais comme si de rien était.
Tu devrais peut-être dire autre chose pour paraître moi idiot.
Quoi? Qu'est-ce que tu veux que je fasse?
Prends-lui la main!
Non, pas question, elle va mal le prendre, c'est certain.
Alors continues à la regarder de cette façon et elle va s'enfuir**

Son sourire disparut et il afficha un regard plus sérieux. Du moins, il essaya d'en afficher un, mais ce n'était pas réussit, puisqu'il était rarement aussi joyeux qu'en cette journée.

''Donc, pas trop de patients c'est ça?''

**Arrêtes de parler de morts et de tripes!
Pourquoi?
VOUS MANGEZ! Voilà pourquoi!**

Rodney posa soudainement les yeux sur son repas et regarda ensuite Jennifer avec un air désolé. Ce n'était sûrement pas la conversation qui convenenait à un souper qui se voulait un minimum romantique et intime.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas Tranquille (PV Jennifer) Mar 7 Avr - 17:46

Citation :
''Quoi... j'ai engraissé?''

Jennifer regarda Rodney et sourit lorsque celui-ci commença à se regarder, de la tête aux pieds. D'accord, il avait peut-être l'air ridicule ainsi, mais Jennifer n'avait pas fait attention à ses paroles, lui disant quelque chose qui pouvait porter à confusion. Elle aurait dû faire plus attention, user de ses diplômes en médecine pour comprendre que ses propos pouvaient être blessant.

"Non, pas du tout...Je disais uniquement que tu avais changé question comportement. Je te trouve plutôt souriant."

Rodney lui sourit, mais soudainement, celui-ci s'effaça. Jennifer arrêta de sourire également, ne sachant plus quoi ajouter à ses paroles. Elle avait l'impression d'être passé par-dessus des étapes, de ne pas avoir fait attention à ce qu'elle aurait dû faire. Elle préféra porter son regard sur son repas à demi froid. Jennifer n'avait pas vraiment envie de manger, elle avait simplement envie de revenir en arrière de quelques secondes, question d'effacer ce qu'elle avait dit à Rodney avant. Elle avait l'impression d'être de trop dans la pièce ou encore, de déplaire à son amoureux.

Citation :
''Donc, pas trop de patients c'est ça?''


"Non, pas trop. Juste le strict nécessaire....Uniquement quelques petits problème avec John, mais j'ai l'impression que tout va finir par s'arranger. Je lui ai dit de ne pas trop se promener et j'espère qu'il va prendre le temps de m'écouter. Il fait uniquement qu'il se repose et qu'il ne commence pas à courir dans tous les coins....Je suis désolée pour mes paroles de toute à l'heure, je n'ai pas voulu me montrer déplaisante avec toi, loin de là. Tu es quelqu'un que j'apprécie beaucoup et je tenais uniquement à te le dire, c'est tout..."

*Et c'est tout?
Oui quoi?
Et maintenant, il va croire que c'est tout....entre lui et toi?*

"Je n'ai pas voulu....Je t'aime, voilà tout. C'est tout, simple et direct. Le reste, c'est à voir avec toi. Si tu souhaites mettre un terme avec moi après ce repas, je comprendrai...Je ne suis peut-être pas la petite blonde qui porte des tallons haut et qui se déhanche comme tous les hommes souhaitent avoir. Je n'ai peut-être pas grand chose à t'offrir pour l'instant, mais je voudrai que tu sois vraiment franc avec moi. Si jamais tu vois un problème avec ça....je crois que toi et moi....Enfin....Tu en penses quoi?"

*Trop direct...
Trop direct ou pas assez direct...
Mais là, c'était vraiment trop direct....beaucoup trop...
Mais encore certains mots qui pourraient porter à confusion
Et si jamais c'est cela que je voulais? Si jamais je voulais qu'il pense à ce que je veux, sans devoir paraître déplacée dans mes propres mots?
Si jamais il décide de se sauver, je ne serais pas surprise de son agissement.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas Tranquille (PV Jennifer) Dim 19 Avr - 19:00

Rodney avait sûrement agit comme un total idiot. La pauvre était que Jennifer démentit ce qu'il avait dit, en lui disant qu'elle ne voulait pas dire qu'il avait engraissé, mais plutôt qu'elle ne le voyait pas souvent sourire. Ne l'avait-elle jamais vu en train de sermonner Radek pour des erreurs de calcul ou voir du jambon au mess? Ça ne devait pas, puisqu'elle disait ne pas le voir sourire souvent. Il ne souriait pas? Elle avait peut-être raison, mais comment sourire quand on était pris avec des imbéciles pour collègues de travail. Il devait toujours passer derrière eux, car ils le ralentissaient sans cesse. Ce n'était pas des choses qui rendaient heureux lorsqu'on y pensait. Il était quand même Rodney McKay bon dieu. Les autres devraient peut-être faire un plus attention à leurs agissements avec lui. Ce n'était pas la discussion par contre. Il devait se reconcentrer sur ce qui se passait devant lui et à ce que la femme disait. Mais pourquoi est-ce qu'elle parlait de John? Vu qu'il n'avait pas écouté les quelques mots avant ce nom, il ne comprenait pas où la discussion était en train de tourner. Lui avait-il demandé comment allait Sheppard? Qu'avait-il pu dire pour que Jennifer commence à parler de lui? Il recommença donc à retourner dans ses pensées, cherchant ce qu'il aurait bien pu dire. De plus, la jeune médecin avait cessé de sourire. Il devait vraiment avoir fait quelque chose de mal, mais quoi? Il lui avait fait un grimace? Non, il n'en avait pas l'impression en tout cas.

Il était encore en train de tout prendre de travers, comme d'habitude. Mais pourquoi est-ce qu'on lui en demandait autant? Ne pouvait-on pas seulement être clair en sa présence? Ouais... dans le fond, c'était lui qui n'était pas clair présentement et ne comprenait rien. Ah mais oui! Si elle avait eut beaucoup de patients. C'était donc pour cela que Jennifer commençait à lui parler de John Sheppard. Elle devait être en train de lui dire qu'elle l'avait eut comme patient. Il n'avait tellement pas écouté que tout ce qu'il avait entendu à ce propos, était: ne pas trop se promener. Quoi? Il avait des problèmes avec l'une de ses jambes? Peu importait. C'était maintenant le tour d'essayer de comprendre pourquoi elle s'excusait. Normalement, Rodney aimait bien que les autres lui disent que c'étaient eux qui avaient des torts et non lui, mais présentement, il se demandait de quoi elle voulait bien parler. Il commençait même à avoir la tête qui tournait à force d'essayer de suivre tout ce qui se passait.

''Quelles paroles? Je ne t'ai pas trouvé déplaisante du tout. Peut-être un peu difficile à suivre, mais ça c'est ma faute, j'ai toujours l'esprit qui s'égare quand il ne le faut pas.''

Tout en disant ces quelques mots, il mis ses mains près de la tête pour démontrer que cette dernière était bordélique. Il avait toujours eut de la difficulté à suivre des conversations, même lorsqu'il en avait envie, ou bien lorsque c'était vraiment important. Jennifer continue donc à s'expliquer, même s'il ne comprenait toujours pas de quoi elle voulait parler. Est-ce qu'elle avait dit quelque chose d'horrible qu'il n'avait pas pris la peine d'écouter plus tôt? C'était à souhaiter que non. Elle lui en voudrait énormément si c'était le cas. Mais par contre, si c'était horrible, c'était à elle de s'excuser et non à lui, donc elle n'aurait pas, normalement, le droit de s'en prendre à lui. Mais pourquoi il ne comprenait toujours pas aussi? Elle venait de lui dire que s'il voulait mettre un terme avec elle après ce repas, elle comprendrait. Mais de quoi? Il avait encore une fois manqué quelque chose, c'était ça? Pourquoi ne pouvait-il pas juste comprendre ce qu'elle lui disait.

''Mais pourquoi est-ce que je ferais ça? Je ne comprend même pas pourquoi tu dis que tu as fait quelque chose qu'il ne fallait pas. Je sais très bien que tu n'es pas le genre de femme à te promener avec des artifices, cela est loin d'être un désagrément pour moi, sinon, tu ne seras pas en train de manger dans mes quartiers présentement. Tu ne crois pas?''

** Bon ça y est... elle manque de confiance en elle!
Mais qu'est-ce que je peux bien lui dire!
Je suis pas son psychologue, c'est pas pour rien, je vais la faire pleurer si je parle plus...
Non vraiment, les discussions, ce n'est vraiment pas pour moi **
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas Tranquille (PV Jennifer) Sam 25 Avr - 2:23

Rodney marquait un très bon point. Si Jennifer était quelqu'un de désagréable pour le scientifique, celui-ci ne l'aurait sûrement pas entraîné dans ses quartiers et ne serait sûrement pas entrain de passer une soirée avec elle. Après le repas, quoi dire? quoi faire? "Merci, salut, à demain?"

Jennifer regarda Rodney dans les yeux, sachant bien qu'elle posait trop de questions. Peut-être que si elle n'aurait pas fait les premiers pas, ils seraient restés tout les deux au bureau du scientifique, à se regarder dans le blanc des yeux. Elle n'aurait jamais franchis la porte des quartiers du scientifique et n'aurait jamais eu autant de gêne présentement. Jennifer regarda son plateau, auquel elle n'avait même pas encore touché. Elle avait joué quelques secondes dans ses légumes, mais bien vite, elle avait finit par tout laisser tomber. Elle préférait regarder son...amoureux? Est-ce qu'elle pouvait dire ce mot pour définir Rodney? Elle n'en savait rien, mais préférait se dire que oui, elle le pouvait. Si quelqu'un lui demandait pourquoi elle souriait sans cesse, elle n'allait pas se gêner pour dire qu'elle était avec Rodney...enfin, si celui-ci n'y voyait pas d'inconvénient. Si oui, est-ce qu'elle pourrait le supporter longtemps? Rodney avait quand même certains amis qui n'allait pas trop apprécié comme...enfin, Jennifer n'en savait rien. Elle savait que Rodney était quelqu'un d'exceptionnel et qu'elle était très bien ici, présentement.

"Ça va te paraître étrange cette question, mais j'aimerais que tu me répondes franchement, sans détour. Un simple oui ou non va suffir...et pas de question après celle-ci. Enfin, oui, tu peux en poser, mais aucune sur cette question, d'accord?"

Jennifer déposa son plateau par terre et prit soin de prendre celui du scientifique par la même occasion. Elle savait que celui-ci n'allait peut-être pas apprécier ce geste, mais elle voulait vraiment avoir son attention et non, qu'il porte celle-ci sur son repas. Elle déposa le plateau par terre, à côté du sien. Jennifer se rapprocha de Rodney, essayant de garder son visage sans expression, voulant rester très sérieuse. Elle déposa sa main gauche sur celle de Meredith et sa main droite, sur l'une des cuisses du scientifique.

"Est-ce que tu crois que ça peut vraiment marcher entre nous?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas Tranquille (PV Jennifer) Ven 1 Mai - 19:56

Une question étrange. Il y avait pire pour l'effrayer, mais Jennifer posa son plateau par terre en lui disant qu'il ne devait pas détourner la question en une autre. Avait-il l'habitude de faire cela? Ouais, il l'avait et cela n'annonçait rien qui vaille. Même s'il n'avait pas eut d'inquiétude depuis le commencement de la discussion avec la doctoresse, ces dernières commençaient. Les questions, ce n'était jamais amusant à entendre, surtout lorsqu'elles étaient dites avec tant de mystère. Il commençait sérieusement à redouter ce qu'elle lui demanderait, mais elle prit la parole et tout alla bien. Il n'avait même pas remarqué qu'elle avait pris sa main et que son autre était présentement sur sa cuisse. Il n'avait pas besoin de lui faire un long discours. La réponse simple allait être parfaite.

''Mais bien sûr que oui. Je ne vois pas pourquoi je dirais le contraire. Pourquoi tu me poses cette question?''

Il n'avait pas évité la question, alors pouvait très bien en poser une en retour. Il espérait quand même que se soit la réponse qu'elle voulait. Si ce ne l'était pas, ce n'était pas avantageux. Jennifer avait dit plus tôt qu'il n'agissait pas de la manière qu'elle aurait pensé de lui, mais elle non plus. D'où venaient toutes les craintes qu'elle avait? Une relation qui avait mal terminée?

''Dis-moi, tu as déjà eut une relation avec quelqu'un présent sur la cité, ou au SGC?''

Question innocente pour avoir une réponse franche. C'était ce que LUI voulait savoir. Il regarda du coin de l'oeil son assiette, puis celle de Jennifer. Comment faisait-elle pour ne pas se mettre à manger? Elle devait avoir faim pourtant, on ne mettait pas la nourriture et les repas par terre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas Tranquille (PV Jennifer) Sam 2 Mai - 17:21

Citation :
''Mais bien sûr que oui. Je ne vois pas pourquoi je dirais le contraire. Pourquoi tu me poses cette question?''

Jennifer resta concentrée sur les paroles de Rodney, tout en conservant sa main sur la sienne. Elle avait eu l'impression que Rodney n'aurait rien dit, qu'il aurait prit tout simplement un autre chemin, même si celui-ci aurait été un peu plus long, pour changer de sujet ou encore, éviter la conversation. Qu'il l'aurait dévisagé et reprit son plateau, question de ne pas mourir de faim. Au lieu de cela, il lui répondait gentillement et pour le bonheur de la doctoresse, sa réponse était génial.

"Il y a des gens qui ne préfèrent pas regarder plus loin, qui ne regarde que le présent. Il y a des gens qui auraient répondu: Je ne sais pas...on verra! Je préfère ta réponse, elle est plus....merveilleuse à entendre."

Avec un sourire, Jennifer se colla un peu plus vers Rodney, essayant de toucher un peu plus le scientifique. Placée ainsi, elle pouvait presque entendre sa respiration.

Citation :
'Dis-moi, tu as déjà eut une relation avec quelqu'un présent sur la cité, ou au SGC?''

Jennifer le regarda quelques instants, ne répondant pas tout de suite à sa question. Où voulait en venir Rodney? Pourquoi lui demandait-il une question de ce genre? Serait-il jaloux si elle lui disait que oui? Sûrement pas, puisqu'il venait tout juste de commencer à "sortir" ensemble....

"Aurais-tu entendu quelque chose à mon sujet?"

Jennifer regarda, l'espace d'une demi seconde, par terre avant de relever ses yeux vers ceux de Meredith. Placé ainsi, le scientifique avait tellement l'air calme! Une première pour celui-ci.

"À part le sergent Bates et le docteur Kavanagh, non, aucune relation....J'aime bien les vilains garçons."

Elle laissa sa phrase en suspend, voulant voir ce que Rodney allait lui répondre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas Tranquille (PV Jennifer) Lun 11 Mai - 0:32

Citation :
"Il y a des gens qui ne préfèrent pas regarder plus loin, qui ne regarde que le présent. Il y a des gens qui auraient répondu: Je ne sais pas...on verra! Je préfère ta réponse, elle est plus....merveilleuse à entendre."

Sincèrement, Rodney n'était pas certain de comprendre ce que lui disait la jeune demoiselle. Ils y avaient des gens qui n'auraient pas dit cela, mais tout le monde disait des choses contraires, non? Le scientifique n'était pas certain de tout comprendre parfaitement, alors sourit comme un vrai imbécile. Tant qu'elle trouvait que sa réponse était merveilleuse, il ne s'en plaindrait pas du tout. Il avait dit ce qui lui était passé par la tête, alors il pouvait même se compter chanceux de ne pas recevoir de poing en plein visage. Dorénavant, réfléchir avant tout. Jennifer se rapprocha, mais parût se rembrunir en entendant la question du scientifique, qui ne devait pas être aussi subtile qu'il ne l'avait imaginé.

''Entendu quelque chose? Mais non, pas le moindre du monde. Pas du tout. Non. Vraiment pas. Nullement.''

En effet, il avait entendu certaines choses concernant la doctoresse qui aurait eut une certaine relation avec le major Lorne. Par contre, toute rumeur avait la possibilité d'être démentie. Il allait lui dire d'oublier ce qu'il lui avait demandé, lorsqu'elle repris la parole.

Citation :
"À part le sergent Bates et le docteur Kavanagh, non, aucune relation....J'aime bien les vilains garçons."

Si elle était sérieuse, c'était assez pour prendre ses jambes à son cou tout de suite et ne pas regarder derrière lui. Mais non, il ne pouvait pas, il était dans ses quartiers. Galère, galère... que de galères.

''Tu n'es pas sérieuse, c'est ça?''

Rodney venait tout juste de réaliser que c'était impossible. Premièrement, Bates étaient beaucoup plus souvent sur terre que sur la cité et Kavanagh avait été affecté au Dédale avant l'arrivée de Jennifer dans l'expédition. Le scientifique recommença à respirer un peu mieux. Comment avait-il pût penser le contraire? C'était Jennifer après tout. Elle n'était pas assez folle pour se vautrer dans les bras de ces deux individus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas Tranquille (PV Jennifer) Lun 11 Mai - 18:05

Non, pas vraiment, pourquoi pas, non ce n'était pas ça...Rodney avait toujours eu une mauvaise habitude d'essayer de s'expliquer lorsqu'il le pouvait...Mais pourquoi Jennifer le laissait-elle faire aussi? Le scientifique essayait de lui faire comprendre qu'elle avait peut-être mal compris ses mots ou encore qu'il n'avait pas prit le temps de réfléchir avant de parler. Ce que Jennifer voyait en ce moment, était un Rodney McKay peu sûr de lui...ce qui était assez étrange dans un certain sens. Rodney était, habituellement, tellement sûr de lui, tellement blessant de temps à autre que présentement, Jennifer se demandait si elle ne devait pas le laisser quelques minutes seuls, dans ses quartiers. Il avait peut-être besoin d'air...

Jennifer décida donc se lever, voyant qu'elle avait finit par faire douter le scientifique en chef, lorsqu'elle lui avait fait mention de Bates et de Kavanagh. Elle n'aurait tellement pas du commencer à jouer à ce petit jeu et encore moins avec lui. Elle aurait du lui dire la vérité, lui dire qu'elle n'avait pas eu d'amoureux depuis des années...qu'elle n'était pas capable de faire confiance à un homme depuis sa dernière relation....mais qu'avec lui, c'était différent. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle aimait bien sa compagnie, savoir qu'il était disponible pour elle de temps en temps pour elle et qu'en même temps, elle se sentait différente lorsqu'il était à côté d'elle....elle se sentait étrangement bien et différente à la fois.


"Je n'ai pas voulu être déplacé tu sais....Je blaguais uniquement...Toi, pas contre, j'ai entendu des choses au sujet d'une certaine botaniste..."

Jennifer ne savait pas si elle devait croiser les bras. Si elle le faisait, cela allait peut-être paraître un peu trop méchant de sa part, comme si elle voulait commencer à le sermonner, ce qui n'était pas le cas présentement. Elle aurait tellement du rester assise sur le sofa et essayer de parler de tout cela avec Rodney.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas Tranquille (PV Jennifer) Lun 18 Mai - 16:55

Jennifer pouvait être tellement dramatique des fois. Elle devait bien se douter que le scientifique avait compris la blague, sinon, il n'aurait pas pris le temps de dire qu'elle n'était pas sérieuse. La femme s'était levée, aux grandes interrogations de Rodney. En effet, il ne savait pas pourquoi elle avait fait cela, mais elle ne donna pas suite, ni dans ses gestes, ni dans ses paroles, à ce geste. McKay attendit donc pendant un certain temps après avoir entendu le mot botaniste. Qu'est-ce qu'elle voulait savoir au juste? Il lui avait déjà fait mention qu'il n'y avait rien eut entre eux. Non? Dans ses rêves oui. Comment lui dire de vive voix? Il ne le ferait pas. C'est Rodney après tout.

''Oui, je sais que tu blaguais. Je ne vois pas ce que tu veux dire pour ce qui est d'un certaine botaniste. Non, pas du tout. Du tout du tout. Tu voulais insinuer quoi en disant par contre, tout de suite après déplacé?''

McKay avait bien remarqué ce petit lapsusse et il était présentement en train de se demander si elle n'avait pas fait exprès pour lui faire comprendre quelque chose. Si c'était le cas, c'était sûrement parce qu'elle voulait savoir ce qui s'était produit avec Katie et qu'elle ne trouvait pas judicieux qu'il n'en fasse pas mention. Mais son ancienne vie, c'était privé. Il voulait bien être curieux et savoir ce qui c'était passé dans celle de Jennifer, mais lui n'était pas prêt à faire la même chose. Pas parce qu'il n'avait pas confiance en Jennifer, mais parce qu'il était comme cela, c'était tout.

''Assies-toi, tu me fais de l'ombre et tu fais bizarre, debout, à ne rien faire. Allez...''

Il lui montra le siège de la tête, puis ses yeux se posèrent de nouveau sur les plateaux repas qui étaient en train de refroidir.

**Quel gaspillage...**
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas Tranquille (PV Jennifer) Jeu 21 Mai - 22:53

Jennifer porta son regard vers le sol, tout en soupirant. Rodney était peut-être là à lui dire qu'il ne comprenait pas ce qu'elle voulait sous-entendre en parlant d'une biologiste, mais pour l'instant, le scientifique était entrain de briser le coeur du médecin en chef. Elle avait entendu certaines personnes parler d'une certaine relation avec une botaniste, le docteur Katie Brown....

"Non, rien, ce n'est pas très important. Je ne faisais que réfléchir."

Et voilà! Maintenant, Jenny devait faire attention à tous ses mots et encore plus si ceux-ci voulaient dire deux choses totalement différentes. Lorsque Rodney lui indiqua qu'elle lui faisait de l'ombre, le sourire du médecin en chef disparu aussitôt, ne sachant plus vraiment où se mettre. Pourquoi avait-elle pensé avoir une petite chance avec Rodney? Tout le monde savait bien que le scientifique était quelqu'un de froid et quelqu'un d'assez étrange en relation publique...Maintenant, Jennifer avait peur que celui-ci lui dise de sortir de ses quartiers et de ne plus lui adresser la parole.

"Désolée..."

Jennifer décida de retourner s'asseoir, mais un peu plus loin de Rodney, le regard viré vers le sol. Remarquant que cela pouvait paraître pour un certain refus complètement épouvantable, la jeune femme décida de relever la tête et de sourire à nouveau à McKay, espérant que celui-ci n'ai presque rien vu, comme du feu. Gardant une minute de silence, la doctoresse se mordillait l'intérieur de la joue gauche, essayant de se retenir pour ne pas demander plus d'information sur Katie. Gardant une minute de silence, la doctoresse se mordillait l'intérieur de la joue droite, essayant de se retenir pour ne pas commencer à verser quelques larmes...Mais réalisant soudainement que cela n'allait servir strictement à rien, elle reporta son attention sur Rodney et sur les plateaux de nourriture, essayant de lui faire comprendre qu'il était libre comme l'air, que si jamais il avait envie de continuer à manger, qu'il le pouvait.


Dernière édition par Jennifer Keller le Dim 24 Mai - 5:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas Tranquille (PV Jennifer) Ven 22 Mai - 20:07

Pas question que le scientifique ne lui fasse une certaine mention à propos de la botaniste. Jennifer n'était pas dans l'obligation de tout savoir ce qui s'était passé avec cette dernière et Rodney n'avait pas envie de lui en parler. Il avait eut bien assez de problèmes avec Katie comme cela, faisant bêtises par dessus bêtises avec elle. S'il le spécifiait au docteur Keller, cette dernière le prendrait pour quelqu'un d'inapte en amour. Mais Jennifer aussi était en train de lui mentir, lui disant: rien. En gros, c'était très mal commencer une relation, mais un changement du sujet serait sûrement approprié en ce moment.

''Alors... dis-moi, quel est le pire cas que tu ais eut à l'infirmerie, et que tu aurais aimé donner à quelqu'un d'autre? Je parle de cas qui ne sont pas trop graves, bien sûr.''

Il ne voulait pas qu'elle commence à parler de sang et d'entrailles, puisqu'il voulait continuer à manger. Il prit donc son plateau et celui du médecin en chef, en même temps. Il lui mis sur les genoux, avant de la regarder. Les femmes étaient trop curieuses par moment et ce n'était jamais une bonne chose.

''Arrêtes de toujours dire que tu es désolée. Tu sais très bien qu'avec le caractère que j'ai, si j'étais fâché contre toi, je te le dirais directement. C'est une bonne chose de pouvoir dire ce qu'on pense quand on le peut. C'est pour ça que tu peux toujours être certaine de savoir lorsque je suis en colère ou non.''

C'était vrai, il n'était pas fâché, mais il avait un peu peur qu'elle ne se remette à parler de Katie. C'était de l'histoire ancienne, alors pourquoi revenir là-dessus? Si elle lui demandait directement, il n'aurait qu'à inventer quelque chose à ce sujet, voilà tout. Elle n'était pas obligée de savoir toute la vérité. Des fois, lorsqu'on disait des brides, mais pas tout, ça marchait bien!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas Tranquille (PV Jennifer) Dim 24 Mai - 4:59

Elle ne devait pas être désolée? Comment ne pas être désolée présentement, lorsqu'on réalise que nous ne faisons que de belles bêtises? Jennifer regrettait chaque mots qu'elle avait employé avant et encore plus les gestes. Elle ne regrettait pas ce qui c'était passé entre Rodney et elle dans le bureau de ce dernier, mais tous les mots échangés dans les quartiers du scientifique...tout cela était une autre histoire. Jennifer décida de garder le silence, ne voulant pas se mettre dans l'embarras une nouvelle fois. Elle avait envie d'écouter des histoires dictées par McKay et même, pour la première fois depuis qu'elle était sur Atlantis, passer une nuit blanche, ailleurs que dans ses quartiers.....uniquement pour prendre des cafés et discuter pendant toute la nuit. Cependant, le médecin savait que tout cela pouvait être impossible, puisque Rodney avait du travail le lendemain matin et que présentement, sur une échelle de un à cent, tout n'allait pas très haut.

Lorsque Jenn décida enfin de s'asseoir, Rodney décida de reprendre les plateaux et de continuer à manger. Il déposa celui de la doctoresse sur les genoux de celle-ci, mais à contrecoeur, Jennifer décida de le reposer par terre, sachant que si elle continuait d'agir ainsi, tout allait ce finir encore plus vite qu'elle n'aurait pensé. Jennifer décida tout de même une dernière approche. Si Rodney lui disait qu'elle se faisait encore des idées ou qu'elle était présentement dérangeante, la doctoresse allait uniquement prendre ses choses et quitter la pièce. Le scientifique avait quand même eu une grosse journée et Jennifer n'avait presque pas travaillé. Elle avait envie de parler avec lui, de le connaître d'avantage, de connaître un peu sa famille et de d'apprendre de nouvelles choses sur son scientifique préféré.

Jennifer décida de rester assise, mais uniquement pour un temps limité. Elle décida également de reprendre possession du plateau de Rodney, même si elle savait que le scientifique n'allait pas apprécier. Pourquoi sinon elle était là? Pour le regarder manger se qu'il n'aimait pas réellement? Jennifer n'était pas si idiote que cela! Elle avait remarqué que McKay avait fait attention à se qu'il prenait pour manger, uniquement parce qu'elle était de la partie. Elle savait également que lorsqu'elle serait hors de la vue de Rodney, celui-ci allait sûrement prendre quelque chose de sucré au mess, comme à tous les jours!


Spoiler:
 

"Je sais que tu ne vas pas te fâcher contre moi, même si je peux te taper sur les nerfs de temps en temps. Je veux uniquement que tout soit parfait pour l'instant, je n'ai pas envie de me disputer avec toi....Je t'aime trop pour ça!"

Se risquant à nouveau, Jennifer fixa le sol, ne sachant pas par quoi commencer.

"Est-ce que tu crois que je pourrais passer la nuit ici, avec toi? Je dirais bien que mes quartiers sont en réparation, que le toit coule ou encore, qu'il y a de la peinture fraîche un peu partout, mais je sais que tu ne vas pas me croire...Donc....Je n'ai aucune arrière pensée non plus, ne t'en fait pas!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas Tranquille (PV Jennifer) Mer 19 Aoû - 8:44

Jennifer devait avoir l'impression de ne faire que des bêtises, mais c'était Rodney qui faisait cela habituellement. Il trouvait qu'elle était bizarre, mais pas impolie ou déplacée. Tout le monde pouvait dire des choses sans les penser sur le moment, ou sans réfléchir en prononçant les mots. C'était encore plus bizarre de penser que même si la discussion ne se passait pas très bien, Rodney ne l'aurait pas stoppée pour rien au monde. Il était bien présentement et voulait rester ainsi encore un moment. Il n'était certainement pas prêt à passer une nuit blanche comme Jennifer, son diabète toujours trop élevé ne lui permettant strictement pas et ses longues journées de travail non plus, mais il ne voulait pas partir pour l'instant. Le docteur Keller déposa son plateau par terre, à l'endroit où il avait été plus tôt. Septique, Rodney haussa un sourcil en la regardant, perplexe.

Si c'était un message caché pour dire qu'elle voulait que le dîner s'arrête là, il n'avait pas compris.
Si c'était pour dire qu'elle voulait parler et non manger, il n'avait pas compris.
Si c'était uniquement parce que le plat était froid, il ne comprenait pas non plus.
Parce qu' elle n'en voulait plus et lui offrirait plus tard? Il pouvait comprendre...

Ce qu'il n'aurait pas imaginé toutefois, c'était que la jeune femme venait de prendre son plateau à lui aussi, sans lui en parler avant. D'un air accusateur, il la fixa.


''Hey! C'est vraiment impoli ça! Tu n'as....''

Il ne pût finir sa phrase, Jennifer posant ses lèvres sur les siennes. Lorsqu'elle les retira, le jeune homme s'adoucit un peu, comprenant que c'était parce qu'elle voulait son attention pour quelque chose. Mais elle devait quand même lui remettre le plateau plus tard. Sinon, il allait aller le chercher, parole de McKay!

''Mais je n'ai jamais dit que tu me tapais sur les nerfs quelques fois. Sheppard me tape souvent sur les nerfs, Radek aussi. Carson est tellement gentil qu'il en est souvent énervant, mais toi... et bien non. J'aurais beau chercher, je ne pense pas que tu m'ai déjà tapé sur les nerfs.''

Elle avait eut des mots qu'elle n'aurait pas dût dire, des gestes qu'il n'avait pas aimé, sûrement, mais il n'avait jamais vu la doctoresse autrement qu'avec des yeux de merle en frit. Jennifer lui posa alors une question piège. Lui dire oui, serait peut-être de montrer qu'il était un pervers qui avait les idées croches. Lui dire non, serait peut-être de lui montrer qu'il ne voulait pas être avec elle. Quoi dire alors?

''Écoutes. Je veux bien, mais si je dis oui, je ne veux pas que tu crois que c'est parce que MOI, j'ai des idées déplacées. Tu pourras toujours dormir dans mon lit et moi sur le sofa si tu veux. Mais... mon lit est un peu dure. C'est un matelas spécial pour mon dos.''
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas Tranquille (PV Jennifer) Jeu 20 Aoû - 18:21

"Ne t'inquiète pas avec si peu, je voulais uniquement savoir ce que tu allais dire.....pour voir si je pouvais te faire confiance ou non. Je savait que je le pouvais, mais certaines personnes m'ont fait remarquer quelque chose....enfin, une militaire m'a parlé un peu de toi et je voulais être certaine de m'aventurer dans une bonne relation avant de continuer de la sorte. Je suis assez naïve depuis quelques temps et dès qu'une personne me dit quelque chose, j'ai toujours l'impression que je dois la croire pleinement. Je n'ai pas l'intention d'entrer dans ta vie de cette façon, car vraiment, ça ne me ressemble pas. J'ai besoin de toi, d'accord......mais pas à ce sens."

Rodney l'intriguait de plus en plus. Jennifer l'avait toujours imaginé comme quelqu'un de sensible et de tellement renfermé sur certaines choses que quelques fois, elle avait peur que celui-ci ne se décide à mettre un terme à toutes ses occupations et qu'il retourne sur Terre, voir son chat. Jennifer n'aurait pas voulu que cela arrive pour le bien d'Atlantis, mais aussi pour son bien à elle. Si jamais quelque chose arrivait à McKay, la doctoresse allait s'en mordre les doigts pendant un certain temps et finirait sûrement par oublier comment son travail était important pour elle......

"J'espère uniquement que tu ne m'en veux pas pour ce que je t'ais dit. Tu sais, Laura peut très bien être persuasive lorsque le veux...."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas Tranquille (PV Jennifer) Sam 29 Aoû - 13:47

''Donc, tu veux dire que tu doutais de ce que je te disais depuis tout à l'heure, parce que Laura t'avait parlé de moi?''

Un peu à cran, Rodney se retint pour ne pas paraître insulté, mais c'était bien le cas. Il n'aimait pas lorsqu'on se permettait de faire quelque chose sans l'en informer en quand ça le concernait, c'était de pire en pire. Il ne voulait pas tout gâcher en l'insultant ou en criant après elle comme il avait toujours eut l'habitude de faire dans ces cas précis. Après avoir soupiré, il repris la parole pour paraître moins brutal.

''Non, je ne t'en veux pas, mais demandes la prochaine fois à la place. Tu sais très bien que Laura est une sorcière maléfique à mes yeux. Je parle contre elle, elle parle contre moi. Il n'y a absolument rien de nouveau dans tout ça.''

S'il pouvait attraper Laura dans un couloir, c'était elle qui allait passer un mauvais quart d'heure. Elle savait que le scientifique n'était pas ce genre d'homme, car elle avait résidé dans son esprit pendant un bon nombre d'heures. Elle savait donc qu'il était timide avec les femmes et qu'il n'allait jamais se permettre se genre de fantaisies. Ce n'était quand même pas un obsédé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas Tranquille (PV Jennifer) Sam 29 Aoû - 17:02

Pas un obsédé, non, mais Laura en avait dit de belles au médecin. Depuis quelques jours, les sentiments pour Jennifer envers Rodney avaient éclaté, se montrant un peu aux yeux de tout le monde. Maintenant qu'ils étaient tout le deux, la doctoresse ferait tout ce qu'elle pourrait pour cacher ceci aux autres. La vie privée des deux amoureux ne regardait personne et ce, pour toujours. Jennifer n'aimait pas les gens qui commençait toujours à se mêler des choses des autres, uniquement dans l'espoir de pouvoir s'approprier la vie de ceux-ci. Si elle l'aurait pût, elle aurait tout simplement battu Laura à mort, puisque celle-ci avait dit des méchancetés au sujet du scientifique, lui avait raconté des absurdités et des choses complètement affreuses à son sujet. Comme si Rodney s'amusait à jouer avec les femmes des autres planètes et serait père d'un petit garçon, qu'il ne voit même plus, l'ayant laissé sur Terre.

Jennifer n'avait pas cru la militaire au départ, mais lorsque Laura lui avait fait mention qu'elle avait été dans sa tête un petit moment et qu'elle savait exactement ce qu'il savait et voyait, la jeune femme avait préféré tenir le reste à l'écart, ne voulant pas effrayer son ange. Elle avait regardé de loin de agissement et maintenant qu'elle était complètement certaine que Rodney n'était pas le genre d'homme que le lieutenant Cadman s'amusait à dire à tout le monde qu'elle croisait, elle n'avait aucune peur de lui.


"Ce n'est pas réellement ça qui.......Tu ne sais pas......Tu ne sais pas exactement ce que Laura m'a dit, c'est tout. Elle m'a expliqué pourquoi tu agissais toujours sur la défensive, m'a expliqué que tu avais des enfants sur Terre et que tu n'avais même plus le droit de les voir, m'a dit que tu adorais partir en mission pour.......rencontrer des jolies filles......Et encore plus. Je ne l'ai pas cru, loin de là, mais je préférais tout de même faire attention à mes gestes avant de tomber littéralement amoureuse de toi et ce, encore plus. Je ne voulais pas te faire du mal et, aussi, me faire du mal."

Jennifer regrettait les plateaux de nourriture entre Rodney et elle. Si elle l'aurait pût, elle saurait collé un peu vers le scientifique, de manière à regarder si tout cela lui aurait dérangé. D'accord, lui avait menti, mais uniquement pour leur bien, pour ne pas regretter ses gestes ensuite. Et, de plus, même si elle lui aurait posé des questions avant, qui pouvait lui certifier que McKay ne lui aurait pas menti pour s'échapper de tout son calvaire?

"Je t'aime tu sais......."

Jennifer fixa le sol. Elle n'avait pas envie de pleurer, non, mais ce sentait complètement idiote d'avoir douté du scientifique. Si celui-ci prenait mal le faire qu'elle ait douté de lui, elle le comprendrait. Elle comprendrait tout ce qu'il y avait à comprendre car vraiment, Jennifer n'avait jamais été douée pour parler d'amour avec quelqu'un. Elle avait toujours eu de la difficulté à aimer les gens qu'elle appréciait et ce fait allait la suivre jusqu'à sa mort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas Tranquille (PV Jennifer) Mar 8 Sep - 7:20

Laura ne perdait rien pour attendre. Dès que Rodney la verrait, il aurait une forte envie de la torturer lentement. Comme d'habitude, elle allait s'en sortir indem en faisant des yeux doux aux gens près et c'était Rodney qui allait, encore une fois, passer pour un gros méchant sans coeur. Oui il était souvent méchant et souvent sans coeur, mais Laura, elle, le méritait amplement. Depuis qu'il la connaissait, il avait des frissons d'effroi en entendant, ne serait-ce que son nom par le biais d'une autre personne. Elle était diabolique. Le fait qu'elle avait aussi séjourner dans son esprit n'aidait pas à l'aimer. La militaire en avait bien trop profité.

''Tu ne l'as pas cru, mais ce n'est pas l'impression que ça donnait. Je vais t'avouer que je ne comprend pas du tout pourquoi tu ne me l'as pas simplement demander, puisque tu sais que je suis un très mauvais bluffeur. Le contraire aurait tout de suite paru sur mon visage.''

Rodney illustra ce qu'il voulait dire en faisant plusieurs signes indistincts devant ses yeux et son nez, montrant les endroits à problèmes de gestes rapides et brusques. Il finit par arrêter ses simagrées, lorsqu'il entendit la douce voix de Jennifer lui dire simplement qu'elle l'aimait.

''Oui, je le sais. Je m'aime aussi."

Comme il fallait s'en douter, le docteur McKay ne s'était pas rendu compte de ce qu'il venait de dire, regardant déjà ailleurs, comme si tout était parfaitement normal. Mais, bien vite, il arrêta son regard pour le reposer de nouveau dans celui de Jennifer.

''T'aime aussi. Je t'aime aussi!''

Il avait parlé sous un ton pressé, sachant bien que le: je m'aime, pouvait porter à confusion. Mais Jennifer connaissait bien Rodney, mieux que n'importe qui sur la cité. Elle savait donc qu'il faisait souvent des lapsus et ce n'était pas non plus si surprenant de l'entendre dire quelque chose d'aussi égocentrique, puisque c'était l'un de ses traits de caractère dominant. Elle devait aussi l'aimer pour ses défauts et non seulement pour ses qualités.

''Tu sais, si tu le veux, je peux allé rabaisser les idées mal orientées du lieutenant Cadman demain matin, ce ne serait pas un problème. Ça m'enchanterait! Parce qu'elle est vraiment dérangée de te dire des mensonges en se doutant que cela pourrait te faire de la peine. Parce que si ça aurait été vrai, ça t'aurait peiné non?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas Tranquille (PV Jennifer) Dim 13 Sep - 16:35

"Ne soit pas méchant avec Laura. Je ne sais même pas si elle sait exactement ce qu'elle fait. Moi, je sais qu'elle blesse les gens, mais elle, je ne sais même pas si elle se rend compte de la misère qu'elle laisse derrière elle. Je me demande même comme Carson a pût tomber amoureux d'elle......À moins que tout ceci ne soit encore de la frime et qu'elle n'a pas vraiment été en couple avec lui, l'obligeant à mentir, uniquement pour se montrer encore plus. Ceci ne m'étonnerait même pas, vu qu'elle est assez étrange à ses heures et qu'elle n'est pas vraiment aimé pour l'instant sur la cité. D'accord, peut-être qu'avant, Laura était quelqu'un de bien, je ne dis pas le contraire, mais avec tout ce qu'elle m'a dit sur toi et sur d'autres personnes de la cité, je regrette, mais je crois qu'elle aime bien la bagarre......à moins qu'elle n'aime pas la bagarre, mais qu'elle aime bien créer la zizanie autour d'elle."

Citation :
.......Le contraire aurait tout de suite paru sur mon visage.''

Jennifer savait bien que le scientifique ne mentait pas ou si jamais il le faisait, tout ceci se voyait. Mais hélas, elle se voyait très mal commencer à lui poser des tonnes de questions, espérant que celui-ci puisse lui répondre simplement et calmement. De plus, quelles questions Jenny aurait pût lui poser? Présentement, rien de lui venait en tête. Elle avait beau chercher, mais rien de rien ne lui venait en tête. C'était toujours ainsi avec elle, plus elle cherchait, plus elle ne trouvait rien.

Citation :
''Oui, je le sais. Je m'aime aussi."

Jennifer croisa le regard du scientifique, mais réfusa de croire ce qu'elle venait d'entendre. Si Rodney était capable de dire qu'il s'aimait aussi, Jennifer ne donnait pas grand chose de sa peau si jamais ils décidaient d'aller plus loin tout les deux. Elle se voyait très mal, le regard brillant et le sourire aux lèvres, devant un repas aux chandelles et avec Rodney qui, prenait des air complètement innofensif, devant un miroir, se donnant des fleurs.

Citation :
''T'aime aussi. Je t'aime aussi!''

Au moins, Rodney faisait des efforts. Il n'était peut-être pas comme elle avait imaginé l'homme de sa vie dans l'immédiat, mais tout de même, il n'était pas le pire des menteurs ou la pire des ordures, mais savait tout de même blesser les jeunes femmes.......mais Jennifer essaya de ne pas trop laisser paraître ce petit détail. Elle n'avait pas envie de commencer à devoir sécher ses pleurs ou encore, devoir s'expliquer avec Rodney. Peut-être que le scientifique avait mélangé quelques mots ou encore, avait pensé quelque chose et dit autre chose. Tout ceci était possible.....et avec Rodney, cela était plus que possible.

"Oui, il est vrai que si jamais tout ce que Laura m'a dit aurait été vrai, je crois que je......oui, j'en aurais été peiné. J'ai tellement pensé des choses de toi et lorsque cette militaire m'a dit le contraire sur bien des choses, j'ai tout de suite pensé le contraire. Je n'aime pas vraiment qu'on me joue dans le dos ou qu'on s'amuse avec mes sentiments. Je crois être une personne normale et les personnes normales ne sont pas d'accord avec les mots de Laura. Même si je ne veux pas que tu la blesses, comme elle m'a blessé, s'il te plaît, ne la laisse pas faire du mal autour d'elle. Laura peut très bien être une vrai peste des fois et elle ne s'en rend compte qu'après avoir été vilaine. Elle n'est pas une mauvaise personne parce que même si pour l'instant je la déteste, je la vois toujours comme mon amie. Le fait que tu est déjà des enfants ne m'auraient pas vraiment dérangé....cela m'aurais même arrangé un peu....J'aurais pût savoir quel genre d'homme tu es avec les gamins."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas Tranquille (PV Jennifer) Sam 17 Oct - 0:07

''Tu sais, j'ai de la misère à croire qu'une personne qui ne fait pas en sorte de faire la misère autour d'elle en fasse autant. Il ne faut pas se rire dans la barbe ou se cacher la tête dans le sable. On parle bien de Laura. De celle qui aime tout faire pour être mieux et que les autres pourrissent dans le coin. C'est une vraie de vraie peste. Je me demande même comment les militaires font l'endurer aussi longtemps. Moi, personnellement, je l'aurais jeté aux ordures bien avant. Elle doit tellement déranger les autres missions que ça doit être commun de penser à l'oublier sur une planète déserte pour s'en débarrasser. Carson et Laura tu dis? Non, je sais qu'ils ont vraiment été ensembles tous les deux, pendant quelques semaines je crois. Deux ou trois rendez-vous et c'était déjà de l'histoire ancienne. Mais sérieusement, il y t-il vraiment quelqu'un qui pourrait tomber fous amoureux de Laura? Même le plus désespéré et imbécile des hommes regarderait ailleurs. Ne dis surtout pas que j'exagère en te disant tout cela, parce que je ne le crois pas! C'est une vipère, elle ne vis que pour créer des ennuis aux autres. Même quand elle veut faire le bien, elle fait le mal. Elle ne sait pas la différence. Je vais arrêter de me monter la tête contre elle, car sinon, je vais être enclin à parler contre elle et ce n'est pas du tout mon genre. Tu me vois vraiment parler dans le dos de quelqu'un? Ce n'est pas moi, je suis toujours gentil avec tout le monde. Surtout franc. Et puis pourquoi on me reproche souvent d'être franc? Ce n'est pas mon problème si je suis direct et que les gens méritent certaines répliques en pleine figure. Ce n'est pas comme si j'étais comme Laura, alors là non!''

Rodney ne savait pas que tout ce qu'il avait déblatérer plus tôt était justement des paroles haineuses contre une personne qui ne pouvait pas se défendre de vive voix. Il avait plutôt l'impression qu'il s'était ouvert le cœur tout bêtement vis-à-vis une personne qu'il considérait moins importante que les autres. Personne n'était plus important que lui, mais il y en avait qui était encore plus bas dans la chaîne de la vie et d'importance planétaire. Laura était en dernier, le nom sous la liste qu'on avait même effacé avec le temps, l'oubliant complètement. Il est sûrement superflue de le dire, mais il ne l'aimait franchement pas et s'il apprenait qu'elle avait eut des problèmes, il allait s'en moquer. Pas rire d'elle, il n'était pas cruel non plus, mais il n'allait pas pleurer, ça c'est sûr. Il pardonnait des choses et d'autres non. Laura faisait partie du non catégorique.

''Vous savez au fond, Laura me dérange plus ou moins. Même que si j'entendrais parler contre elle, je serais le premier à la défendre. Je déteste tellement le genre de personne qui s'amuse à rabaisser les autres. Et puis non, je laisserais les autres parler contre elle. Ce n'est pas ma faute si les autres aussi ne l'aiment pas et se moquent d'elle dans son dos. Je ne suis aucunement responsable des rumeurs qui peuvent circuler sur elle. Je ne passe pas ma vie à parler contre elle, je me fiche d'elle. Oui c'est ça, je me fiche éperdument d'elle.''

Rodney ne se fichait pas royalement de Laura. Il était dans tous ses états, même s'il parlait d'un ton calme et serein. La militaire était une personne qu'il n'aimait pas du tout et il voulait que l'information soit claire, même qu'il la clarifiait trop. Il avait trop parlé, pensait-il, car Jennifer ne discutait plus, gardant un silence mortel entre eux. Il ne voulait pas briser ce silence, il essayait plutôt de se calmer et de ne plus penser à ce que l'autre femme avait pût dire de lui, profitant de cet instant pour arriver à parvenir. Peine perdu, Jennifer recommença à parler et à EN parler. Le chef scientifique se força à contenir sa colère, non contre Jennifer mais contre Laura, pour les quelques phrases qui suivirent de la bouche de la doctoresse. Elle parlait aussi de gamins. Deux choses à ne pas mélanger dans la même discussion.

''Il y a bien longtemps que j'ai cessé de parler à Laura et que j'essaie de ne pas la croiser, parce que même si ça ne paraît pas, je ne l'aime pas du tout. Alors le problème sera réglé. Si tu sais qu'elle dit quelque chose sur moi, tu sauras tout de suite que c'est faux parce qu'elle ne m'aura pas croisé. Je sais, je suis l'intelligence incarnée des fois. Pas obligé de me remercier. Les enfants?................................J'adore les enfants. Mais je suis allergique.''

Les huit derniers mots avaient sonnés faux. Surtout le mot adore. Jennifer devait toute fois déjà savoir qu'il ne supportais pas les enfants, surtout quand ces petits êtres étaient dotés de parole et dérangeaient tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas Tranquille (PV Jennifer) Jeu 22 Oct - 3:22

D'accord, Laura n'était pas là pour se défendre, et c'était peut-être même mieux pour celle-ci. Jennifer n'avait jamais eu le droit à une petite dispute entre le scientifique et la militaire, mais certaines personnes en parlaient quelques fois et finalement, ce n'était pas vraiment la joie entre les deux individus. Laura avait sa part de responsabilité et si elle n'était pas capable de faire face à ses problèmes de comportement, c'était son problème, mais Jennifer savait une chose également, personne n'est capable de faire de la bagarre complètement seule. Il faut toujours deux personnes pour continuer quelque chose d'aussi gros.....et présentement, Jenny avait l'impression que cette deuxième personne était assise à ses côtés, dans la même pièce. Restant silencieuse pendant quelque temps, la doctoresse écouta les derniers mots de son ami. Peut-être que si celui-ci s'écoutait parlé, peut-être qu'il verrait la vie autrement.....ou, plutôt, verrait Laura d'une autre façon.

Citation :
''.......Je ne passe pas ma vie à parler contre elle, je me fiche d'elle. Oui c'est ça, je me fiche éperdument d'elle.''

Jennifer soupira quelques secondes, voulant montrer à Rodney que présentement, c'était tout le contraire qu'il voulait lui montrer. Elle aussi, avait eu ses problèmes avec des compagnons de travail. Au départ, un médecin de son ancien établissement avait essayé de la faire renvoyer. Jenny n'avait pas très bien apprécié les choses, mais lorsqu'elle avait eu une chance, elle avait réussit à parler avec celui-ci. Le médecin lui avait tout simplement dit qu'il la détestait, puisque cela allait bientôt faire 2 ans qu'il souhaitait sortir avec elle, mais que elle, trop occupée par son travail, n'avait rien vu. Donc, si Jennifer rassemblait tous les morceaux de casse-tête, Rodney était amoureux de Laura, mais puisque celle-ci n'avait pas vraiment l'air de vouloir de lui, décidait de mettre un terme à leur bonne entente? Est-ce que, au moins, ils avaient eu une bonne entente avant? Avant quoi? Avant la guerre? La jeune femme décida de ne pas poser de questions au scientifique. Pas question de l'énerver d'avantage. De toute manière, elle ne savait pas trop quoi lui dire de plus. Lui parler tout simplement et gentiment était quelque chose de bien et de simple, mais au fond, Jenny n'avait pas l'intention de se monter la tête contre Rodney. Elle n'avait tout simplement pas envie de sortir de la pièce, avec de mauvais souvenirs de cette première vraie discussion, sans parler de travail ou encore, être entourée par John, Carson et Radek.....Laura uniquement était assez. Quoi dire de plus? Continuer la discussion? Si non, parler de quoi? De chatons?

Jennifer décida de parler, mais tout doucement, elle parla, pour commencer, de Laura, mais décida tout de même d'essayer de changer de sujet, tout en gardant quelques mots pour la militaire. Même si Jennifer n'avait pas l'intention de devenir la meilleure amie de celle-ci, elle n'avait pas envie d'être là lorsque la mort viendrait la chercher, sinon, qui serait encore coupable?


''Je parlais comme ça, pas la peine de mentir. Je sais que tu détestes les enfants, mais étrangement, je te verrais bien avec une petite fille.....Une petite blonde, souriante. Je t'imagine très bien père, tu sais....''


Dernière édition par Jennifer Keller le Ven 13 Nov - 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas Tranquille (PV Jennifer) Dim 1 Nov - 23:47

Même si Rodney aurait pris un instant de recul et aurait regardé la situation sur d'autres angles, il aurait sûrement pensé la même chose de Laura. Une peste insupportable, pas d'autre diminutifs. S'il savait que Jennifer avait pût penser une seule seconde qu'il avait été amoureux de la militaire, il aurait été cherché un pistolet, l'aurait mis sur sa tempe et plus de problèmes! Mais il s'aimait trop pour faire cela. La mort lui faisait peur aussi, mais autant que Laura? C'était une chose à laquelle il allait devoir réfléchir s'il se retrouvait pris avec elle. Trop pris dans ses pensées, il ne remarquait même pas les soupirements de la doctoresse, qui devait s'en vouloir d'avoir commencer à parler de ce sujet. Ce n'était pas de la faute du scientifique, il ne pouvait pas se contrôler sur des discussions comme celles-ci, avec pour titre principal: le problème Cadman.

Il ne réfléchissait même plus à rien d'autre, sauf aux problèmes que lui causait toujours la militaire. Pourquoi s'ententêtait-elle sur cette voie? Il la laissait tranquille lui. D'accord, quand on parlait d'elle, il disait à qui voulait ou non savoir qu'il la détestait et ce qu'elle lui avait fait subir, mais sinon, il ne mentait pas à son sujet. Il ne disait que la vérité de ce qu'elle avait fait lors de son ''entrée'' dans son esprit. Faire agir quelqu'un contre son grès, c'était quand même illégal. Elle était une hors la lois alors! Les pensées défilants rapidement dans son esprit, il entendit à peine les paroles de Jennifer, qui avait changé de sujet pour revenir sur les enfants. Il ne compris que deux choses: enfant et petite fille. Lui, avait plutôt pensé qu'elle parlait d'enfants nouveau-nés, pas d'adolescents ou d'enfants énervants. Même les bébés étaient fatiguants à son avis, alors les autres encore plus.

''Attends, tu parles de petits garnements avec la capacité de parler? Oui, peut-être que je pourrais être père, si elle est muette ou qu'on lui coupe la langue. Tu sais que je ne suis pas doué pour des choses comme celles-ci. Un enfant qui pleure, ce n'est pas compliqué: il a faim, veut de l'attention ou bien il veut bouger. Un enfant, ça fait des caprices. Je voudrais bien essayer de m'occuper d'un d'eux un de ces jours, mais je n'ai jamais réussit. Si tu me demandais: ton enfant a fait la bêtise de mettre des céréales dans son conduit nasal, qu'est-ce que tu fais? Je répondrais: J'ajoute du lait!''

Logique non?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas Tranquille (PV Jennifer) Ven 13 Nov - 17:36

Muette? Lui couper la langue? Peut-être que les enfants n'étaient pas vraiment fait pour le scientifique enfin de compte, non? La jeune femme resta muette pendant un certain temps, espérant pouvoir entendre, à la fin, un simple mot: blague! Si jamais Rodney était vraiment sérieux, Jennifer allait certainement lui faire une petite crise de larmes, non? Elle avait toujours rêvé avoir une grande famille et vivre avec l'homme qu'elle aimait.....mais si elle n'était pas capable d'avoir les deux, qu'allait-elle faire au bout de la route? Tourner à droite? Tourner à gauche? Jennifer allait certainement rebrousser chemin et rentrer chez elle, tout simplement.

''Tu ajoute du lait......ça ne m'étonne pas de toi, tu sais!''

Même si Rodney n'avait pas fait mention qu'il blaguait ou encore, qu'il ne parlait pas sérieusement, la fin de son petit monologue avait fait sourire la jeune femme. C'était tout de même un bon point pour lui.

''Et.....plus vieux....Tu ne te vois pas avec quelqu'un dans ta vie? Tu as envie de rester seul pendant des dizaines d'années? Tu n'as pas l'impression que si jamais quelque chose comme ça t'arrive, c'est la fin?''

Pour elle, rester ainsi pourrait très bien signer son arrêt de mort. Même si elle était restée complètement célibataire pendant des années avant de rencontrer Rodney, Jenny savait que si jamais elle se disputait avec celui-ci, tout finirait par éloigner les sentiments qu'elle pourrait avoir pour quelqu'un d'autre. La jeune femme avait toujours pensé pouvoir choisir sa vie et vivre comme elle le souhaitait.....mais depuis quelques temps, elle se sentait complètement inutile et savait que penser de cette manière, tout finirait par mal aller.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas Tranquille (PV Jennifer) Mer 25 Nov - 20:52

''Pourquoi est-ce que ça t'étonnerais aussi? Il n'y a pas plus logique comme réponse!''

Oui il y avait plus logique, mais pas pour lui. Il ne prenait pas toujours le temps de réfléchir avant de parler. Ce n'était pas comme avec les calculs, qui finissaient toujours par être bons et avoir du sens. Ses paroles, elles, n'en avaient presque jamais. Les gens lui reprochaient sans cesse d'être souvent incompréhensible, mais il ne les écoutait pas. Pourquoi écouter des gens moins intelligent que soit?

Citation :
''Et.....plus vieux....Tu ne te vois pas avec quelqu'un dans ta vie? Tu as envie de rester seul pendant des dizaines d'années? Tu n'as pas l'impression que si jamais quelque chose comme ça t'arrive, c'est la fin?''

''Mais je ne suis pas seul, j'ai quelqu'un dans ma vie. Je n'ai pas besoin d'enfants pour être heureux avec toi.''

Il avait peut-être parlé trop vite et sans réfléchir, mais il le pensait, alors pourquoi le cacher? Rodney était un homme direct, parfois trop. On pouvait être sûr de toujours savoir ce qu'il pensait, car il allait toujours avoir de la misère à ne pas le dire tout haut. C'était un défaut pour certain, mais pour lui, c'était son trait de caractère dominant. Si on lui enlevait, ce n'était plus le même homme. Cela aurait été dommage n'est-ce pas?

''J'ai l'impression que j'ai peut-être mal compris ce que tu voulais dire non? Si oui, fais comme si ce n'était pas le cas.''

Une façon bien au scientifique de ne pas avouer lorsqu'il avait tort. S'il avait tout entendu de travers, Jennifer n'avait qu'à faire comme si c'était ce qu'elle avait voulu dire et continuer la conversation où elle était rendue. Si elle ne le faisait pas, il n'avait qu'à ne pas l'écouter. Radical, mais un bon moyen quand même d'avoir toujours raison.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Repas Tranquille (PV Jennifer)

Revenir en haut Aller en bas

Repas Tranquille (PV Jennifer)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sg1-and-atlantis : Toute une aventure :: Rodney McKay-