SG1-and ATLANTIS
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Fan-fic: Code rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Fan-fic: Code rouge Mer 16 Jan - 17:58

Code rouge


1er chapitre
La Porte des Etoiles s’activa. Le sergent Harriman ferma l’iris. Aucun code n’était encore parvenu jusqu’à eux.
/ACTIVATION EXTERIEURE NON PROGRAMMEE DE LA PORTE DES ETOILES/
Le message qui parcouru toute la base amena le général dans la salle de contrôle.
- aucun code d’identification, mon général, annonça le sergent Harriman lorsqu’il vit le général arriver.
- Merci sergent, est-ce que…
- Code d’identification de SG-1, c’est le code Rouge !, coupa le sergent
Le général Hammond attrapa le téléphone :
- une équipe médicale est demandée d’urgence dans la salle d’embarquement !

Peu de temps après l’appel, un groupe médical arriva en courant dans la salle d’embarquement, l’iris n’était pas encore complètement ouverte. Quelques secondes plus tard, Daniel sortit du vortex, il tomba dès son arrivée, suivit de près par Teal’c, qui fit la même chose. Les deux purent, non sans mal, se relever. Ce fut au tour du colonel O’Neill de faire son apparition, il était agrippé au major Carter, tous les deux chutèrent dès leur arrivée. Mais aucun des deux ne se releva, le major était tombé sur le colonel. Mais comme elle ne bougeait pas, il ne pu pas se relever. Deux personnes de l’équipe médicale prit en charge Teal’c et Daniel, qui n’avaient presque rien à part quelques coupures et contusions. Le docteur Frasier s’approcha du colonel et du major. Sam n’avait pas bougé depuis qu’elle était tombée, ce qui fait que le colonel était toujours bloqué à plat ventre sous elle. Le docteur Frasier essaya de voir si Sam était consciente mais elle n’en avait pas l’air. Avec l’aide de deux autres médecins, ils réussirent à décoincer le colonel et à mettre le major sur une civière. Mais Jack ne bougea pas pour autant. C’est à ce moment que Jack dit quelque chose.
- C’est pas pour me plaindre mais ça fait mal !
Le médecin qui était juste à côté de lui ne comprit pas tout de suite. Mais dès qu’il le retourna, il vit qu’il s’était ouvert le ventre et un peu la jambe. Jack fut placé sur une civière et SG-1 fut transportée à l’infirmerie.
Le général Hammond avait observé toute la scène, il n’avait rien dit et avait laissé les médecins faire leur travail tranquillement. Mais il les suivit à l’infirmerie.
***
Peu de temps après leur admission à l’infirmerie, Teal’c et Daniel furent soignés. Ils n’avaient presque rien à part quelques contusions. Mais Daniel s’était coupé à la main droit. La coupure n’était pas très profonde, ce n’est pas pour autant qu’elle était complètement indolore et sanguinolente. Leurs blessures furent rapidement soignées. Daniel s’inquiétait de l’état dans lequel était Jack et Sam. Il demanda au premier infirmier venu pour regarder comment allait sa main.
- comment vont Jack et Sam ?
- Jack a été admis au bloc opératoire il n’y a pas très longtemps et Sam est en cours d’examens, lui annonça-t-il
L’infirmier ne resta pas très longtemps car un blessé l’appela.
Le général, qui était resté à la porte de l’infirmerie s’approcha de Daniel pour lui poser des questions et pour être au courant de la situation.
- Docteur Jackson, comment allez-vous ?
- Moi ça va mais je ne sais pas pour Sam et Jack, répondit-t-il
- Que s’est il passé sur la planète ?
- Nous avions rencontrés une peuplade, qui avait l’air inoffensive au premier abord, nous sommes restés deux jours dans leur village avant que Sam ne perde connaissance. Nous avons essayé de savoir pourquoi mais nous n’avons pas pu. C’est au moment où le peuple que nous avons rencontrés ont appris que Sam avait perdu connaissance qu’ils ont commencés à nous attaquer. Nous n’avons pas su pourquoi car ils ne voulaient plus nous répondre ni même nous écouter. Alors nous avons étés obligés de quitter la planète en vitesse. Ils nous ont suivit jusqu’à la Porte mais n’ont pas osés aller plus loin.
- Merci, je met la planète sur la liste rouge avant d’en savoir plus, annonça le général
- Bien, général
Sur ce, cette fois-ci en ayant des informations supplémentaires, le général alla voir le docteur Frasier pour plus de précision sur l’état du major. Il se mit dans la salle d’observation le temps des analyses et des tests effectués sur Sam. Carter fut mise dans une chambre à part le temps de savoir exactement ce qu’elle avait.
- Docteur, qu’est-ce qu’elle a ? demanda le général
- C’est au delà de mes compétences, général. Je n’arrive pas à savoir d’où ça vient. Mais le cœur bat de façon irrégulière, la pression sanguine baisse. J’essaie d’y remédier pour l’instant, c’est le plus important.
- Et le colonel ?
- Lui, il a dû être opéré de la jambe parce que son os s’est brisé en quatre partie et il faut que ça se ressoude bien, donc j’ai du le faire tenir avec des broches externes, annonça Janet
- Si vous avez plus de précision et si le major se réveille, faite le moi savoir le plus vite possible docteur.
- Bien mon général
La discussion ne dura pas plus longtemps, le docteur Frasier passa dans la chambre du major pour aller voir son état. Grâce aux appareils et aux médicament que Sam avait reçu, la pression sanguine avait augmenté. Janet ne resta pas un long moment au chevet de Sam, elle devait aller voir l’état dans lequel se trouvait le colonel O’Neill.
Le docteur Frasier regarda les broches que le médecin avait mis, elles étaient bien placées. La douleur du colonel était assez forte, il était sous morphine. Mais il ne dormait pas pour autant, son cerveau était un peu embrumé par les médicaments, il était tout de même conscient.
- Colonel, comment vous sentez vous ?
- Je sais pas, c’est bizarre, j’ai l’impression qu’on m’a arraché ma jambe et que je n’ai plus d’estomac !
- C’est normal, c’est les médicaments contre la douleur qui font cet effet.
- Comment va Carter ?
- Elle n’a toujours pas repris connaissance, mais nous avons réussi à stabiliser son état.
- C’est déjà quelque chose.
- Oui, c’est vrai mais ce n’est pas encore suffisant.
Le colonel commençait à s’endormir sous l’effet des médicaments, il n’avait pas entendu la dernière phrase que le docteur Frasier lui avait dit. Ses yeux commençaient à se fermer. Le docteur Frasier attendit qu’il s’endorme avant de partir de son chevet. Elle se dirigea vers son bureau et commença à rédiger le rapport sur l’état des deux militaires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fan-fic: Code rouge Jeu 17 Jan - 19:53

Raaaaaaaaaa je deteste les gens qui mettent pas les fic entieres XD tu l'as deja fini ou pas??
Revenir en haut Aller en bas
Jack O'neill
Commandant du SGC [ADMIN]

avatar

Nombre de messages : 3946
Age : 28
Image du moment. :
Age du perso : 46 ans
Gêne des Anciens : Oui
Atlantis/SGC : Sgc
Grade : Général
Date d'inscription : 20/12/2007


Votre Personnage.
Poste: Chef du SGC
Caratère.:
Amour/Amitié :

MessageSujet: Re: Fan-fic: Code rouge Jeu 17 Jan - 20:05

C'est pour cela que j'avait pas mis de com's j'attendait la suite
Rrrah Carter !!!!
<><><><><><><><><><><><><><><><>
Comptes: J. Lafferty - H. Dinozzo - N. Fergusson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fan-fic: Code rouge Jeu 17 Jan - 23:25

Quoi?? qu'est ce que j'ai encore fait?? confused
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fan-fic: Code rouge Ven 18 Jan - 21:26

non j'ai pas encore fini, j'en suis au chapitre 5 et j'ai pas encore fini!^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fan-fic: Code rouge Ven 18 Jan - 21:41

Chapitre 2 :
Un infirmier arriva en courant dans le bureau du docteur Frasier. Il l’a trouva endormie, le visage sur la feuille qu’elle écrivait. Elle avait un sommeil paisible. Même si l’infirmier ne voulait pas la réveiller, il dû le faire quand même, la nouvelle qu’il devait lui dire était trop importante pour un simple sommeil. Il l’appela doucement mais ça n’eut aucun effet. Puis il la secoua gentiment, c’est à ce moment là qu’elle se réveilla en sursaut.
- Docteur, le major Carter s’est réveillée ! lui dit-il doucement
- appelez le général Hammond ! dit elle
Elle ne prit pas le temps de rester plus longtemps, elle fila en courant le plus vite qu’elle pouvait jusqu’à la chambre du major. Deux infirmiers était déjà dans la salle. Sam n’avait pas l’air d’aller très bien, elle gémissait de tout ce qu’elle pouvait, en ayant toujours les yeux fermés. Elle n’avait pas dit quelque chose depuis qu’elle avait repris connaissance.
Janet essayait de comprendre ce qui lui arrivait lorsqu’elle vit le général Hammond arriver. Elle s’approcha de son supérieur et lui annonça qu’elle venait de se réveiller.
- Quel est son état de santé ?demanda le général
- Je ne sais pas ce qu’elle a mais tous ce que je sais c’est qu’elle à mal. J’ignore encore où, elle n’a rien dit depuis qu’elle s’est réveillée.
- Bien, est-ce que je peux lui parler ?
- Allez-y je ne suis pas sure qu’elle va vous répondre mon général, répondit le docteur
Le général s’approcha de Sam, il la regarda un moment avant d’essayer de lui parler. Elle n’allait vraiment pas bien, elle gémissait toujours. Le plus bizarre c’est qu’elle ne disait rien et qu’elle ne bougeait pas du tout. Aucun mouvement. Rien du tout, ses yeux ne s’étaient pas ouverts, ils restaient clos.
- Major, est-ce que vous m’entendez ? demanda George
Aucune réponse, rien, aucun mouvement. Elle n’était pas disposée à la conversation. Le général revint vers Janet.
- Faite tous ce que vous pouvez pour elle
- C’est ce que je vais faire mon général !
Puis il quitta l’infirmerie. Le docteur Frasier s’approcha d’elle et elle lui donna une dose assez forte de morphine pour la douleur. Quelques minutes plus tard, plus aucun bruit, si ce n’est seulement un des moniteurs. Mais Sam ne produisait plus aucun bruit, aucun mouvement. Rien de plus. Janet décida d’aller voir le colonel. Il devait aller un peu mieux que la dernière fois. Elle sortit de la pièce et se dirigea vers la chambre que le colonel occupait. Elle le vit entrain de lire le premier magazine qui traînait quelque part dans la base, elle remarqua que Daniel était présent dans la pièce. Elle supposa que c’était lui qui lui l’avait amené.
- Colonel, comment vous sentez vous ?
- Mieux qu’avant docteur ! mais je ne sens toujours pas ma jambe, c’est normal ?
- Oui c’est normal, vu l’état dans laquelle elle était à votre arrivée. Je suppose que vous ne vous êtes pas penché sur son état ?
- Non c’est vrai.
- Et bien c’est ce que je disait, autrement vous voulez quelque chose de spécial ?
- Non rien, j’ai Daniel pour si jamais !
- Je ne suis pas un esclave quand même, répondit Daniel
- Bon je vais vous laisser, annonça le docteur Frasier
- Au fait, comment va le Major ?demanda O’Neill
- Elle ne va pas mieux, je n’ai pas encore compris ce qu’elle a
- Je vois
Le docteur ne resta pas plus longtemps, elle alla partit lorsque le colonel lui dit une dernière chose :
- Docteur, vous avez la page de votre dossier imprimée sur votre joue droite !
Janet ne se retourna pas pour le regarder. Elle se souvint de son réveil un peu brusque. Elle ne pensait pas s’être endormie un moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fan-fic: Code rouge Ven 18 Jan - 22:39

ROOOOOOOOOOOOOOOOO :'( pas grave !! ecris la vite Smile l'est super !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fan-fic: Code rouge

Revenir en haut Aller en bas

Fan-fic: Code rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sg1-and-atlantis : Toute une aventure :: Hors jeu :: Vos créations :: Fanfictions-